Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

Entre premier baisé, premier amour, bal de promo, la femme à un certain nombre d’évènements stressants mais, importants dans sa vie.

L’accouchement, un moment magique où l’on voit ce petit être faire son entrée dans le monde des vivants est l'autre exemple parmi tant d'autres.

Entre joie, peur, douleur, elle a besoin d’être détendue.

Comment donc être détendue le jour J ?

Nous vous livrons quelques pistes pour votre bien-être mental dans cette rédaction.

Peur de l'accouchement : comment être détendue le jour J ?

De votre longue marche

Pendant vos neuf mois d’attente, vous avez fait un parcours de préparation à la naissance.

Le moment est alors venu de mettre en pratique tout ce que vous avez appris.

Contrôlez votre respiration ! En fait, il s’agit de la clé de tout le processus.

Si vous maîtrisez votre respiration, vous aurez appris à contrôler vos émotions.

La douleur passe pour vos émotions et puisque vous savez déjà les contenir, il vous sera plus facile de vous libérer de votre peur.

Prenez le contrôle et soyez concentré sur votre objectif qui est la délivrance de votre bout de chou.

Faites-vous bien accompagner

L’accouchement est une expérience unique dans la vie d’une femme.

Madame, faites-vous bien accompagner pour ce grand jour.

Dans votre entourage, choisissez la personne la plus indiquée.

Deux critères doivent diriger votre choix.

Premièrement, la confiance.

C’est un lien fort qui vous unit à la personne que vous choisirez.

Assurez-vous sur ce qu’il s’agit de quelqu'un à qui vous confierez votre enfant si d’autres obligations vous appellent.

Deuxièmement, l’empathie.

Votre choix doit être fixé sur quelqu'un qui connaît votre personnalité, qui sait reconnaître votre mal et qui sait vous remonter le moral.

Ainsi, bien accompagnée madame, vous vous sentirez soutenue et forte.

Chantez et écoutez la musique

Le chant est une thérapie incontournable pour apaiser vos troubles.

Si votre peur de donner la vie vous tourmente, chantez.

Ce faisant, vous stimulez vos émotions, vous les canalisez et vous orientez l’énergie pour contrôler votre peur.

Choisissez à cet effet des mélodies un peu dansantes.

Ces rythmes ont en réalité la prétention de réguler l’intensité de vos contractions et d’apaiser le nourrisson qui veut sortir, d’où l’assurance !.

Si vous ne voulez pas chanter, vous pouvez écouter la musique.

Préparez une playlist pour le jour J.

Des musiques douces sont conseillées dans ce cas.

Choisissez du jazz, de la soul, du Mozart… Ces styles musicaux vous détendent et aident à faire le vide dans votre esprit.

Lorsque vous êtes zen, vous donnez plus de chance à votre col de se dilater rapidement pour laisser passer l’enfant.

Ayez confiance en l’équipe médicale et concentrez-vous sur votre bébé

Il vous sera important d’avoir à l’esprit que vous êtes entourés de sages-femmes, de gynécologues, d’anesthésistes qui maîtrisent leur travail.

Laissez-les donc faire et laissez-vous guider.

Si vous avez des inquiétudes, posez tout simplement des questions et pensez à votre enfant.

Vous portez la vie en vous et vous êtes sur le point de passer à une autre étape.

Pensez cependant sans inquiétude à l’après accouchement.

Pour finir, la douceur de la peau du bébé sur votre joue et son sourire doivent être un allié pour laisser passer votre peur.

L’innocence de son regard doit vous rappeler que vous tiendrez bientôt entre vos mains le plus beau des cadeaux.

Courage car, le plus beau est à vos pieds !

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Acupression pour accoucher et déclencher le travail ?

L'article suivant : Le protoxyde d’azote pour accoucher : le boom du gaz hilarant ?