Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

Êtes-vous à terme de votre grossesse et bébé ne semble pas décider à faire votre connaissance ?

Vous commencez à vous impatienter mais aussi à avoir peur ...

Vous redoutez alors un déclenchement médicalisé ou une césarienne ?

Cependant, avant d’en arriver là, saviez-vous qu’il n’est pas rare d’entendre dire que dans ces conditions, rien de mieux qu’un rapport sexuel pour passer des bras de votre bien-aimé à la salle d’accouchement ?

Découvrons ensemble plus sur cette méthode et ses potentiels risques.

Accouchement après un rapport sexuel : quels sont les risques ?

Le rapport sexuel comme déclencheur

Les raisons pour lesquelles cette méthode est dite italienne sont encore assez floues.

La certitude que vous pouvez avoir est qu'il s'agit d'une méthode assez simple et semblerait-il assez efficace !

En effet, il s’agit tout simplement de multiplier les rapports sexuels (si bien évidemment vous en avez le désir...) afin de provoquer l’accouchement.

En effet, selon les adeptes de cette méthode, les rapports sexuels faciliteraient l’accouchement à deux niveaux.

À travers le sperme

Le sperme renferme des prostaglandines, hormones utilisées (sous forme de gel appliqué sur le col de l'utérus) pour déclencher artificiellement l’accouchement.

Cette hormone a en effet, la capacité d’assouplir le col de l’utérus qui devient mature et se dilate progressivement.

Cependant, pour certains membres du corps médical, la quantité de cette hormone dans le sperme ne serait pas assez élevée pour parvenir à de tels résultats.

Alors que pour d'autres spécialistes encore, le sperme joue bien un rôle important dans le bon déroulé de l'accouchement...

À travers l’orgasme

En dehors donc de la capacité possible du sperme à déclencher l’accouchement, on distingue également le rôle de l’orgasme au niveau de la femme.

En effet, l’orgasme chez la femme provoque des contractions utérines sous l’effet de l’ocytocine sécrétée naturellement, qui peut avoir un effet sur le col de l’utérus déjà prêt.

L’ocytocine est aussi couramment injectée à la femme pour le déclenchement artificiel du travail.

Cependant, les recherches sont trop pauvres sur le sujet pour pouvoir réellement attester de la fiabilité de cette méthode.

Elle laisse bon nombre du corps médical sceptique, quant à l’influence de la faible quantité de ces hormones sécrétées naturellement, sur le déclenchement de l’accouchement.

Selon certaines femmes qui l’auraient expérimenté, le résultat serait immédiat, pour d’autres, il s’agirait plutôt d’un hasard.

Cependant, cette méthode est contre-indiquée dans certains cas.

Danger d'une relation sexuelle pendant la grossesse?

En principe, le rapport sexuel pendant la grossesse est sans risques.

Il n’y a donc aussi pas de risques particuliers quand on est en fin de grossesse.

Cependant, quand la poche des eaux est fissurée ou rompue, ce n’est plus le moment pour les galipettes et plus particulièrement pour les pénétrations vaginales.

En effet, à ce moment, votre bébé n’est plus protégé dans sa bulle et est déjà en contact avec le milieu externe.

Il y a donc des risques élevés d’infection.

Cela est donc fortement déconseillé dans cette situation mais aussi en cas de grossesse avec complication.

En termes de complications, il s’agit par exemple de grossesses présentant un placenta prævia (positionnement trop bas du placenta) source d’hémorragie, ou si la femme enceinte est déjà sujette à des saignements vaginaux.

En somme, l’accouchement après un rapport sexuel peut être risqué dans certains cas où la femme enceinte aurait eu des complications pendant la grossesse mais aussi si la poche des eaux est rompue et que l'accouchement est très proche.

Par ailleurs, même si cette méthode naturelle qui agirait à deux niveaux pour faciliter l’accouchement reste controversée, certains soignants n’hésitent pas à la recommander à leurs patientes qui sont déjà ou presque à terme de leur grossesse ainsi que la marche...

Dans tous les cas, il convient d'être à l'écoute de son corps et de ses désirs pour savoir si cette pratique peut vous faire du bien à l'approche de l'accouchement.

Une chose est certaine, lors des rapports sexuels, des hormones du plaisir sont libérées et cela aura forcément un impact positif sur votre grossesse et sur votre accouchement !

Si vous voulez savoir comment bien vivre votre grossesse et préparer votre accouchement sereinement pour ne plus compter les jours ...

N'hésitez pas à découvrir l'atelier vidéo gratuit qui vous délivrera de nombreuses clés !

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Accouchement accompagné à domicile : comment faire ?

L'article suivant : Accouchement : quel est le rôle du père aujourd’hui ?