Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

L’accouchement par voie basse est l’autre nom que porte l’accouchement naturel.

Il se déroule généralement en trois étapes.

La première est celle de la dilatation du col, la seconde, celle, la mise au monde du bébé et la troisième, celle de la délivrance.

Cet accouchement peut amener la femme enceinte à avoir des craintes et des doutes.

Pour y faire face, découvrez ici, quelques astuces pour un accouchement naturel zen.

Demander la présence d'un proche durant l’accouchement

Il n’est pas dit que la femme seule doit faire face à l’étape de l’accouchement.

Il est d’ailleurs conseillé que cette dernière se fasse accompagner de son mari ou d’un membre de sa famille.

L’idéal étant bien sûr que cette personne soit une personne en qui la parturiente a toute confiance.

Le rôle de cette personne sera de rassurer et de réconforter la femme en plein travail.

Cela permet de réduire toute l’anxiété pouvant être générée par le processus d’accouchement, et donc favoriser l’accouchement par voie basse.

Au besoin, cette personne pourrait aussi masser la femme en travail.

Comment accoucher facilement par voie basse ?

Changer régulièrement de position

La peur de l’accouchement amène généralement à chercher à se mettre systématiquement sur le dos.

Cela est fortement déconseillé surtout si c’est pour rester ainsi pendant de longues minutes.

Il est plutôt conseillé de changer de position toutes les 10 minutes et d’adopter des positions qui facilitent la descente du bébé.

Les positions conseillées sont donc les suivantes :

  • la position verticale en alternant entre rester debout, s’accroupir ou s’asseoir ;
  • la position latérale en étant couchée sur le côté ;
  • la position penchée vers l’avant.

Vous pouvez aussi vous servir d’un ballon, d’une chaise, de coussins ou d’une barre pour adopter ces positions.

Se détendre et laisser le travail se faire

L’accouchement est un processus normal, surtout quand il se fait par voie basse.

C’est la raison pour laquelle l’organisme de la femme est généralement préparé pour cela, sauf, en cas de maladies ou d’affections graves.

Nul besoin donc de paniquer durant les phases de travail.

L’objectif est plutôt de se détendre au maximum.

Pensez par exemple à des choses qui vous rendent heureuse ou mettez votre musique préférée.

Si la douleur est trop forte, mettez quelques bouillottes sur votre ventre ou vos reins.

Faire appel à la péridurale

L’accouchement n’est pas une épreuve de bravoure pour savoir de qui d'entre vous et vos copines est la plus téméraire.

Si vous ne pouvez pas supporter la douleur, n’hésitez pas à demander la péridurale.

Il s’agit d’un produit anesthésiant dont le principe actif permet de réduire la douleur liée aux contractions de l’utérus et à la sortie du bébé.

L’usage du produit péridural ne représente aucun danger pour la femme ou le bébé.

Vous ressentirez après son injection des douleurs juste pendant quelques secondes encore.

Essayez des techniques de sophrologie

La sophrologie est une discipline qui a fait ses preuves auprès des femmes enceintes.

Son objectif est d’apprendre à ces dernières à pouvoir respirer correctement et à se détendre durant la phase de travail.

Pour ce qui est du principe, il s’agit de demander aux femmes de se concentrer suffisamment afin de n’avoir que des pensées positives.

Parfois, certaines femmes peuvent solliciter une technique associant l’hypnose.

Cela peut leur être accordé, mais à condition qu’elles n’aient aucun antécédent psychiatrique.

La sophrologie est une technique que vous pouvez envisager si vous souhaitez accoucher facilement par voie basse.

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Comment accoucher sans péridurale et sans douleur ?

L'article suivant : Accoucher sur le côté : comment faire ?