Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

Bientôt le jour J.

Vous avez sans doute commencé votre préparation pour l'accouchement et lors de vos séances le choix de la position est certainement un sujet récurrent.

Accoucher sur le côté, voici une position pour accoucher parmi tant d'autres dont vous avez certainement entendu parler.

Comment faire donc pour accoucher sur le côté ?

Nous en parlons dans cet article.

Accoucher sur le côté : comment faire ?

Description de l'accouchement sur le côté

L'accouchement sur le côté ou encore décubitus latéral est une forme d'accouchement qui est courante au Royaume-Uni.

C'est d'ailleurs une raison pour laquelle on l'appelle encore l'accouchement à l'anglaise.

En effet, cette position pour accoucher consiste pour la mère à s'allonger sur une table d'accouchement sur le côté gauche, côté permettant une meilleure oxygénation du bébé.

Néanmoins, il est possible pour la future mère de choisir le côté droit si elle s'y sent plus à l'aise.

Sa jambe gauche sera légèrement baissée et la jambe droite relevée à moins de 90° sera retenue par une gouttière, la sage-femme ou par le futur papa.

On associe généralement cette position à une position acrobatique, mais on se tient à la pose d'instinct prise par la mère une fois qu'elle est allongée.

Celle-ci lui est généralement moins douloureuse dans la sensation des contractions notamment au niveau des reins.

Accoucher sur le côté : une position morphologiquement mieux adaptée

L'accouchement sur le côté a plusieurs avantages, mais elle est surtout la plus adaptée pour un accouchement.

En effet, elle rend plus facile la naissance du bébé, mais surtout son passage au niveau du bassin.

Le sacrum pourra basculer vers l'arrière grâce à cette position.

C'est une possibilité morphologique qui n'est pas possible lors d'un accouchement classique, car la mère est appuyée sur le bas du dos, le sacrum qui ne peut donc pas laisser assez de place pour que le bébé passe.

Cette adaptation morphologique a plusieurs avantages surtout pour le bébé qui va donc pouvoir avec plus de facilité de descendre plus vite suivant un chemin droit.

Cela diminue le temps d'accouchement pour la mère.

Cette faculté d'adaptation est aussi bénéfique à la mère qu'elle l'est à l'enfant.

En effet, la mère fournit moins d'efforts pour l'accouchement.

Ce sera moins fatigant, car la naissance sera plus rapide.

Une poussée différente et moins d'épisiotomies

En ce qui concerne la poussée pour un accouchement sur le côté, elle sera différente par rapport à celle d'un accouchement traditionnel.

Parler des accouchements avec votre sage-femme pour voir les différences peut donc s'avérer très important.

La poussée, lors d'un accouchement sur le côté sera plus douce.

La mère poussera en effet plus doucement en expirant.

Elle ne sera pas obligée d'inspirer-de bloquer-de pousser.

Par ailleurs, un des autres plus gros avantages de cette forme d'accouchement est la diminution du nombre des épisiotomies.

En effet, avec cette position, le bébé se tient moins sur le périnée et avec la descente plus rapide de ce dernier, il y a moins de déchirures.

Somme toute, accoucher sur le côté est une position de plus en plus prisée par les professionnels de santé.

Mais il est important de savoir que cette forme d'accouchement peut ne pas convenir à toutes les mamans.

Il faudra alors discuter de ce point auparavant avec votre sage-femme.

Aussi, toutes les maternités ne l'exercent pas.

Il faudra par conséquent que vous vous renseigniez plutôt.

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Comment accoucher facilement par voie basse ?

L'article suivant : Accoucher sans pousser : est-ce possible ?