Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

L’accouchement est un événement très spécial dans la vie d’une femme.

Ce moment particulier peut devenir très douloureux.

Nombreuses sont celles qui demandent la péridurale.

Cependant, pour beaucoup de raisons ce n’est pas toujours possible.

Découvrez comment accoucher sans péridurale et sans douleur dans cet article.

Comment accoucher sans péridurale et sans douleur ?

Faites-vous soutenir

Prenez toutes vos dispositions pour être accompagnée pendant cet événement spécial.

Demandez à votre mère, votre conjoint ou une personne qui vous est chère de venir avec vous.

En effet, vous avez besoin de quelqu’un qui vous soutient moralement afin de faire face à la douleur.

Cette personne est présente pour vous procurer tout le réconfort dont vous avez besoin.

Cela vous aide à mieux contrôler la douleur de l’accouchement.

Ça vous permet de diminuer votre anxiété, de réduire la durée du travail.

Si c’est votre conjoint que vous choisissez, votre relation sort de cette expérience plus forte.

Laissez-vous faire

L’accouchement est un phénomène tout à fait naturel.

Ce qui signifie que votre corps a été paramétré pour effectuer ce type de travail.

Il ne sert donc à rien de stresser.

Relaxez-vous et votre corps va faire le reste.

Vous pouvez déposer sur vos reins ou votre ventre des bouillottes afin de calmer la douleur.

La chaleur qu’elles produisent vous aide à moins paniquer et vous soulager.

Il est également possible d’y arriver en prenant une douche chaude.

Respirez puis expirez.

Cela sert à gonfler votre ventre et relâcher vos muscles.

Votre bébé s’oxygène aussi ainsi.

Faites-vous masser

Pour ce faire, vous n’avez pas besoin d’un masseur ou masseuse professionnel.

La personne qui est venue avec vous peut vous aider à vous relaxer.

C’est le moyen parfait pour la première phase de votre travail à savoir le début des contractions.

Il vous aide à réduire l’anxiété et détendre vos muscles.

Il améliore considérablement la circulation de votre sang.

Il permet de diminuer la transmission des influx douloureux des contractions.

Bougez beaucoup

Lorsque vous avez mal aux hanches, se déhancher est un réflexe automatique.

Vous avez souvent l’occasion de voir des futures mamans qui le font dans les maternités.

Il vous est donc possible de vous déhancher sur un grand ballon afin de calmer votre douleur.

De plus, vous pouvez faire l’effort de marcher entre chaque contraction.

Ce simple geste permet à votre bébé de vite descendre au niveau de votre bassin.

Vous pouvez changer votre position toutes les dix minutes. Ceci vous aide à moins souffrir et optimiser l’apport sanguin de votre petit(e).

Il faut juste que vous ne restiez pas coucher pendant longtemps.

En effet, le bébé a du mal à descendre.

Votre bassin reste fermé.

Vous devez adopter trois positions.

En premier, celle verticale.

Il vous suffit de vous accroupir, de vous asseoir ou de rester debout.

En second, celle latérale.

Vous devez vous coucher sur le côté afin de bénéficier d’un temps de repos.

Enfin, vous avez la position « penché vers l’avant ».

Elle sert à améliorer la rotation du petit(e) dans votre utérus.

Vous pouvez sans problème vous appuyer sur des coussins, une barre, un ballon et une chaise pour effectuer ces positions.

Ces petites astuces devraient vous aider à accoucher sans péridurale et sans douleurs.

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Quelles sont les positions qui soulagent pour accoucher sans douleur ?

L'article suivant : Comment accoucher facilement par voie basse ?