Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

Attendre un bébé est forcément une bonne nouvelle.

Entre joie, doute et peur, le couple se prépare avec frénésie à accueillir ce nouveau membre de la famille.

Après neuf mois passés à imaginer le visage du bébé, le moment tant redouter des femmes se présente : la phase de travail et ses douloureuses contractions.

Pour gérer au mieux cette période de l’accouchement, voici quelques positions qui soulagent.

Quelle position pour soulager les contractions douloureuses ?

Accouchement : Les positions à adopter en début de contraction

Le début des contractions s’accompagne parfois de douleurs aiguës.

Certaines positions sont à privilégier.

  • Assise sur une chaise

Asseyez à cheval sur une chaise face au dossier.

Placez vos bras sur le dossier et repoussez vos fesses légèrement vers l’arrière.

Cette position vous permettra d’étirer votre dos.

Elle aura un effet bénéfique sur vos reins douloureux.

Elle est aussi idéale pour réduire la pression exercée par le bébé sur le pelvis.

  • Assise sur un ballon

Effectuez le choix du ballon gonflable en fonction de votre taille et de votre confort.

Ensuite, asseyez-vous sur le ballon avec les jambes bien écartées et balancez-vous doucement d’un côté puis de l’autre.

Prenez le soin de bouger votre bassin.

Cette activité vous relaxe, assouplit votre bassin et facilite l’avancée du bébé.

  • À genoux sur le lit

À genoux sur votre lit, appuyez-vous sur un ou deux coussins posés l’un sur l’autre.

Vous pouvez aussi reposer votre tête sur le coussin.

Il est recommandé d’avoir les genoux bien écartés pour faciliter la dilatation.

Accouchement : Les positions à adopter lors des contractions intenses

Il arrive que les contractions s’intensifient à l’approche de l’accouchement.

Dans ce cas, d’autres positions sont plus adaptées pour vous.

  • À quatre pattes

Mettez vos mains et vos genoux au sol puis balancez-vous doucement d’avant en arrière.

Vous pouvez alterner ce mouvement avec un autre qui consiste à faire des dos ronds et à revenir à la position normale.

Pour chaque contraction, expirez lentement et reprenez le mouvement.

Ce faisant, vous ressentirez moins les douleurs et vous aurez fait un exercice facilitant la dilatation.

  • Accroupie

Vous aurez besoin de l’aide de votre partenaire ou d’un support assez solide pour exécuter cette position.

Il se place devant vous et vous tient par les mains pendant que vous êtes accroupie.

Cette posture détend votre dos et facilite la descente du bébé.

  • La tête sur le bord du lit

Asseyez-vous sur un ballon gonflable et posez votre tête sur un coussin placé sur le bord du lit.

Vos mains peuvent entourer le coussin de sorte à vous offrir une posture confortable.

Balancez-vous ensuite d’un côté puis vers l’autre.

Cette position est propice à donner plus de souplesse à votre bassin.

Accouchement : Les positions à adopter lors de la poussée

Le moment de la poussée est le plus délicat.

La position dorsale permet de faciliter cette étape.

Couchée sur le dos (décubitus dorsal), vous devez écarter les jambes en faisant en sorte d’avoir les genoux un peu orientés vers l’intérieur.

Cette position vous permet d’avoir les os du bassin bien ouvert.

Elle favorise aussi une respiration plus libre.

Votre dos est étiré et soulagé et vous avez moins de pression sur le périnée.

Vous savez désormais l’essentiel des positions qui soulagent les douleurs des contractions.

Lors de chacune de ces positions, il est important de bien respirer.

Un bon contrôle de votre respiration favorise la détente et la sérénité.

Vous pouvez ainsi être la maîtresse de la situation.

Bonne chance !

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Avis de femmes qui ont accouché sans douleur : est-ce possible ?

L'article suivant : Méthode de Gasquet pour accoucher en douceur : le guide ?