Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

L'accouchement est l'une des choses les plus communes et importantes pour la plupart des femmes.

Il s'agit également d'un moment qui s'accompagne de son lot d'inquiétude, notamment face aux éventuelles difficultés.

C'est dans cette optique que le Docteur Bernadette de Gasquet apporte sa touche depuis plus de 25 ans.

Méthode de Gasquet pour accoucher en douceur : le guide ?

Qu'est-ce que la méthode de Gasquet ?

La méthode de Gasquet est une technique qui a été savamment élaborée et tient son nom du Docteur Bernadette de Gasquet.

C'est une technique qui allie à la fois technologie et physiologie pour accompagner la future maman dans le processus délicat d'accouchement.

Par ses résultats, elle a d'ailleurs réussi à convertir bon nombre de professionnels à sa méthode.

Docteur de Gasquet à travers sa méthode s'attelle à proposer des positions en accord avec la physiologie de la femme enceinte.

On parle très souvent d'une approche posturo-respiratoire (APOR), visant à faciliter l'accouchement, à cela s'ajoute une panoplie d'exercices pour soulager et protéger dos, périnée et abdominaux pendant l'accouchement.

Par cette pratique, de nombreuses techniques traditionnelles sont remises en cause.

Le Docteur de Gasquet a estimé à bien des égards que certaines pratiques ne prenaient pas en compte les besoins naturels et physiologiques des femmes enceintes, entrainant donc diverses complications.

Aujourd'hui, il est question de mettre la mère au centre du processus d'accouchement.

L'APOR s'appuie donc sur des facteurs tels que l'âge, la morphologie, les facteurs à risques, le profil de la femme enceinte pour garantir la compatibilité du suivi pré et postnatal.

La position idéale pour accoucher en douceur

Après plusieurs années de recherches et d'expérience, le Docteur de Gasquet a conclu que, loin d'être la seule, la position sur le côté est celle qui offre aux femmes le plus de facilité pendant l'accouchement.

En effet, pendant l'accouchement, la femme trouve dans cette position le confort et la trajectoire nécessaires pour la sortie du bébé.

Toutefois, la méthode de Gasquet reste fidèle à son caractère adaptable en proposant d'autres positions toute aussi efficaces.

Le but étant de permettre à la future maman d'adopter la posture dans laquelle elle se sent à l'aise.

Parmi ces positions, on retrouve : la position gynécologique allongée, à quatre pattes et la position gynécologique aménagée de Gasquet.

La dernière est particulière parce qu'elle illustre davantage le souci pour l'APOR de concilier médecine et physiologie.

Consciente de l'utilité de cette position, le Docteur de Gasquet recommande de nombreux aménagements visant à préserver le périnée des fortes pressions liées à l'accouchement.

Avant de trouver la position idoine de l'accouchement, il convient d'appliquer divers conseils durant la phase prénatale afin de faciliter son accouchement.

La position n'est donc qu'un couronnement.

La méthode de Gasquet dans la phase prénatale.

L'APOR met un accent particulier sur la mobilité de la femme enceinte pendant cette phase de préparation.

Toute chose qui permet au bébé de trouver le bon axe au fil des déplacements de sa maman.

Pour se faire, il est proposé à la future maman un programme de gym prénatale.

Pendant ces exercices très simples, la maman a l'occasion de travailler la mobilité de son bassin et de sa colonne vertébrale, l'ouverture des côtes pour créer davantage de place dans le ventre afin d'éviter la compression de certains organes.

Tous ces exercices et bien d'autres en fonction des besoins physiologiques permettent à la future maman de préparer au mieux le grand jour.

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Quelle position pour soulager les contractions douloureuses ?

L'article suivant : Comment gérer la douleur pendant l’accouchement ?