Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.

Auteur: Cathy Maillot (Ostéopathe DO spécialisé dans l'accompagnement des femmes enceintes)


ATELIER VIDEO GRATUIT : Découvrez les 4 erreurs qui peuvent faire tourner votre accouchement au cauchemar (toutes les femmes enceintes devraient regarder ces vidéos).

La méthode de l’ostéopathie a un objectif majeur qui est de préparer d’une manière sereine la future maman à l’accouchement.

Il est connu de tous que les femmes enceintes sont sujettes à l’angoisse émotionnelle et physique.

D’où l’importance de recourir à des méthodes à même de bien préparer la future maman aussi bien sur le plan psychologique que physique.

Pour ce faire, l’ostéopathe est un allié de choix dans la préparation des différents changements physiques de la grossesse et de l’accouchement.

Dans cet article, nous vous expliquons l’importance de ce praticien dans la prise en charge de la future maman.

Ostéopathie et accouchement : comment un ostéopathe vous prépare ?

L’ostéopathie, un allié de taille pour l’accouchement

Durant la période de grossesse, la femme rencontre d’énormes difficultés liées aux différents changements qui s’opèrent sur et dans son corps.

Pour cette raison, nombreuses sont les femmes qui font recours aux services d’un ostéopathe particulièrement pendant les trois derniers mois de la grossesse.

Le but étant de réduire les tensions nerveuses, les nausées, les douleurs des lombes, les jambes lourdes et beaucoup d’autres maux liés à la grossesse.

Le travail de l’ostéopathe a l’avantage d’être complet.

En effet, il travaille le corps dans sa globalité.

Il utilise dans ce cadre, des manipulations assez douces pour remettre en mouvements certaines parties telles que le squelette, les muscles et les organes.

Quand il s’agit d’une femme enceinte dont le moment de l’accouchement est proche, ce praticien se chargera de manipuler dans la plus grande douceur les parties osseuses du bassin.

Cela servira à assurer une grande mobilité du bassin le jour tant attendu.

Grâce à cet exercice, la femme enceinte sait mieux comment se positionner et quelle posture adopter au quotidien avant l’accouchement.

Elle saura par conséquent comment s’asseoir, monter un escalier, se retourner dans le lit, etc.

Le travail de l’ostéopathe vient donc compléter l’œuvre de la sage-femme.

L’ostéopathe pour un accouchement naturel

Nombreuses sont les femmes qui font recours à un ostéopathe dans le but de rendre plus facile l’accouchement.

Plus précisément, ce professionnel peut aider par exemple à rectifier la position du bébé grâce à des techniques totalement naturelles.

Ces techniques font donc que le bébé sort la tête la première.

Quand l’utérus de la femme est tendu ou rigide, cela peut engendrer des difficultés pour le bébé à bouger dans ce petit espace.

L’ostéopathe œuvre donc au niveau du bassin à travers des légères pressions servant à détendre l’utérus.

Cela aide ainsi le bébé à se retourner plus facilement.

L’ostéopathe aide à éviter la césarienne

Il est possible d’éviter la césarienne grâce à l'intervention de l’ostéopathe.

Ce dernier peut faciliter la dilatation ainsi que la descente du bébé dans le bassin.

Il est important de souligner que cette intervention se réalise en accord avec la sage-femme et l’obstétricien.

Son intervention donne en outre plus de confiance à la future maman.

En effet, elle ressent moins d’angoisse lors de l’accouchement.

Pour conclure, l’ostéopathe peut donc jouer un rôle important dans la facilitation de l’accouchement.

C’est un professionnel qui assiste la future maman dans cette épreuve qui s’accompagne généralement d’une grande angoisse.

Grâce à des méthodes bien ciblées, il aide donc la femme enceinte avant et pendant l’accouchement.

C’est assurément la raison pour laquelle, de plus en plus de femmes enceintes font appel à ses services.

Atelier vidéo gratuit ▶ Accoucher sans stress ni douleur

Lire aussi :

L'article précédent : Quels sont les risques d’une césarienne ?

L'article suivant : Forceps, spatules, ventouses : tout savoir sur les accouchements instrumentalisés ?